Le Parisien: “Paris: its binoculars make you travel back in time”

Ce sera le vrai cadeau de Noël pour Paris. La première machine à remonter le temps va s’installer en février ou mars, boulevard Richard-Lenoir (XIe). Elle aura la forme d’une borne métallique avec une longue-vue aux technologies des plus évoluées. Elle pivotera sur 360° et dévoilera le paysage du passé tout autour de l’observateur.« Vous vous retrouverez exactement au même endroit, mais en 1416 », s’amuse Adrien Sadaka qui a créé la start-up Timescope avec son ami Basile Segalen. Tous deux espèrent multiplier ces invitations au voyage dans toute la capitale. « On a le choix : il a 700 panneaux d’informations historiques, 1 300 plaques commémoratives, 1 600 monuments… Autant de sites concernés par notre jumelle. »Mercredi dernier, grâce à un appareillage test, la prison de la Bastille était à nouveau édifiée sur la place du même nom. Un bras de la Seine coule à ses pieds. Sur le pont, quelques paysans entrent dans la ville, franchissant l’enceinte de Charles V. Derrière eux (et derrière nous), les maisons à colombages semblent accueillantes. Les oiseaux s’envolent alors qu’un coq chante au loin. Pour un peu, on s’installerait sur l’herbe. La Bastille en 1416.